Articles

  Boostez votre Wi-Fi !
Catégorie : Wifi
Ajouté le : 04/11/2012 11:55
Auteur : jerome
Lectures : 34
Commentaires : 0 [ Poster un commentaire ]
Note : Non évalué [ Evaluer ]

C’est parti ! Le Wi-Fi de cinquième génération ou 802.11 ac est dans les starting-blocks. Les premiers routeurs et matériels compatibles ont été présentés fin mai 2012 à Monaco, lors du salon MedPi qui réunit fabricants et vendeurs et ils seraient commercialisés dès cet été.
Le Wi-Fi ac promet d’être beaucoup plus rapide que son prédécesseur, le Wi-Fi n. Il est censé délivrer une bande passante maximale de 1,3 Gbit/s alors que son prédécesseur plafonne aujourd’hui à 450 Mbit/s. Bien sûr, on parle ici de débit théorique car la réalité sera probablementmoins glorieuse.
Le Wi-Fi n à 300 Mbit/s n’offre-t-il pas au mieux un débit réel de 100 Mbit/s ? Aussi, comptez sur nous pour mesurer les vraies performances du Wi-Fi ac dès que possible ! Une raison d’être optimiste est qu’il va enfin délaisser la bande de fréquences des 2,4 GHz exploitée par les autres normes Wi-Fi (IEEE 802.11b, g et n) et d’autant plus saturée qu’elle est également utilisée par d’autres équipements (téléphones DECT, manettes sans fil, babyphones…).
Le Wi-Fi ac se sert, lui, exclusivement de la bande des 5 GHz en bénéficiant de surcroît de 23 canaux non superposés, soit presque huit fois plus que le Wi-Fi n.
Mais rassurez-vous : qui peut le plus peut le moins ! Vous pourrez employer votre matériel actuel avec les routeurs Wi-Fi ac : ils fonctionnent aussi sur la bande des 2,4 GHz pour des raisons de compatibilité. Les débits seront juste limités à un débit théorique de 450 Mbit/s en Wi-Fi n.
L’autre avantage de cette norme est de concentrer le signal vers les appareils du réseau au lieu de rayonner dans tous les sens. On devrait donc observer une amélioration même en restant en mode Wi-Fi n. Pas de souci a priori concernant la compatibilité entre les premiers matériels 802.11 ac et les suivants.
Le cadrage de la norme est bien avancé et celle-ci devrait être ratifiée par l’IEEE début 2013. Elle ne connaîtra pas les déboires du Wi-Fi n qui, lui, n’a été finalisé que deux ans et demi après la sortie des premiers produits.

Mais à quoi peuvent servir ces débits mirifiques ?

Tout d’abord à éliminer le goulet d’étranglement que peut représenter la box Internet (ou le routeur). Même en Wi-Fi n, la saturation guette à partir de trois connexions simultanées, un état de plus en plus fréquent vu le nombre d’appareils susceptibles d’être reliés à notre réseau domestique : ordinateur, imprimante, console de jeu, smartphone, tablette, TV, passerelle multimédia… Et aussi à bénéficier d’un débit confortable quand on s’éloigne de la source.
En attendant que ce nouveau Wi-Fi se généralise et qu’il intègre les box de nos fournisseurs d’accès (FAI), les nombreux conseils de ce dossier pourront déjà être mis en pratique pour repousser les limites de votre réseau domestique.

Les débits des différentes technos